leblog



Quelques chansons…

louvette.jpg   Et maintenant quelques chansons que  chantaient les éclais…

Qui peut faire de la voile sans vent
Qui peut ramer sans rames
Et peut quitter un ami. Sans verser de larmes

Je peux faire de la voile sans vent
Je peux ramer sans rames
Mais ne peux quitter mon ami. Sans verser de larmes

Qui peut faire du pain sans levain
Qui peut faire du vin sans raisin
Et peut quitter un ami. Sans verser de larmes

Je peux faire du pain sans levain
Je peux faire du vin sans raisin
Mais ne peux quitter un ami. Sans verser une larme

Je partirai très loin là bas.

 Sur un bas à voile

Mais ne te quitterais pas

Sans verser de larmes

 

Le chant des louveteaux

Oui c’est nous sommes les louveteaux 

Petits loups de France

Bonne oreille et fin museau 

Œil vif et dents blanches 

Qui prétendait que les Loups 

Ne se trouvaient plus chez nous 

Des Loups de jadis 

Nous sommes les fils 

Nous cherchonsNous trouvons 

Nous suivons leurs traces 

Pour partir en chasse. 

baloo.jpg

Akela, Baloo, Hathi 

Sont ceux qui nous mènent. 

Nous évitons Tabaqui, 

Le Tigre et
la Hyène. 

Nous écoutons Akela,

Mère louve et Bagherra

Et, de notre mieux, 

Nous ouvrons les yeux 

Nous cherchonsNous trouvons 

Nous suivons leurs traces 

Pour partir en chasse.

Mais quand nous serons plus grands, 

Les Loups que nous sommes 

Quitteront griffes et dents 

Pour être des hommes, 

Nous serons des Eclaireurs

Pleins d’adresse et de vigueur

et les Petits Loups. 

Regarderant vers nous

Chercheront, trouveront

Et suivront nos traces

Pour partir en chasse

 

 

Sable du temps

Quand tu jouais dans les dunes
Sur ton cheval de bois
Moi, je frangeais d’écume
La plage sous tes pas.
Sable du temps
Voix de l’oubli
Bercent les nuits
Où s’entend
Et se perd le vent vert
De la mer.
Quand tu étais monarque
Au royaume des ventes,
Moi, je portais la barque
Des rêves de vingt ans.
Sable du temps
Voix de l’oubli
Bercent les nuits
Où s’entend
Et se perd le vent vert
De la mer.
Quand dans tes longs voyages
Tu sillonais le ciel,
Moi, je restais bien sage
Et les ports tout pareils.
Sable du temps
Voix de l’oubli
Bercent les nuits
Où s’entend
Et se perd le vent vert
De la mer.
Quand les cloches sonnêrent,
Ce n’était plus qu’un glas,
Moi, je me fis amère
Et l’océan pleura.
Sable du temps
Voix de l’oubli
Bercent les nuits
Où s’entend
Et se perd le vent vert
De la mer

Ma Liberté

Ma liberté
Longtemps je t’ai gardée
Comme une perle rare
Ma liberté
C’est toi qui m’as aidé
A larguer les amarres
Pour aller n’importe où
Pour aller jusqu’au bout
Des chemins de fortune
Pour cueillir en rêvant
Une rose des vents
Sur un rayon de lune
Ma liberté
Devant tes volontés
Mon âme était soumise
Ma liberté
Je t’avais tout donné
Ma dernière chemise
Et combien j’ai souffert
Pour pouvoir satisfaire
Tes moindres exigences
J’ai changé de pays
J’ai perdu mes amis
Pour gagner ta confiance
Ma liberté
Tu as su désarmer
Toutes mes habitudes
Ma liberté
Toi qui m’as fait aimer
Même la solitude
Toi qui m’as fait sourire
Quand je voyais finir
Une belle aventure
Toi qui m’as protégé
Quand j’allais me cacher
Pour soigner mes blessures
Ma liberté
Pourtant je t’ai quittée
Une nuit de décembre
J’ai déserté
Les chemins écartés
Que nous suivions ensemble
Lorsque sans me méfier
Les pieds et poings liés
Je me suis laissé faire
Et je t’ai trahie pour
Une prison d’amour
Et sa belle geôlière

Et je t’ai trahie pour
Une prison d’amour
Et sa belle geôlière

 

 

 


  1. susie écrit:

    MERCI…
    BEN ME QUITTE PAS ALORS!!!!

    Citer | Posté 31 mars, 2007, 16:03
  2. susie écrit:

    oh j’avais pas vu les autres chansons!
    J’adorais et j’adore toujours « ma liberté »
    Bon moi c’était en colonie qu’on chantait…
    merci ça me rappelle à mes bons souvenirs d’ado attardée….

    Citer | Posté 31 mars, 2007, 16:07
  3. troisdeux écrit:

    je connais trés peu de paroles, pourtant les colonies font largement partis de mon enfance. Je crois que déjà à l’époque j’étais bavarde, et je devais probablement etre en plaine discution a chacune des chansons !!! Je me rattraperai en apprenant celles de mon fils dans quelques années !!

    Citer | Posté 2 avril, 2007, 18:07
  4. binicaise écrit:

    Merci pour les paroles de ma Liberté, j’aime beaucoup cette chanson,
    Merci pour ta visite sur mon blog.
    bonne journée bises Jacqueline.

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

    Citer | Posté 3 avril, 2007, 7:49
  5. natureinsolite écrit:

    Ma liberté est une très belle chanson mais empreinte de nostalgie je trouve. Les autres, je ne les connais pas. Pourtant j’aurais pu, car j’ai fait des tas de camps d’ados comme mono. Allez éclaireuse, continue ta route dans la lumière. Marie.

    Citer | Posté 3 avril, 2007, 11:44
  6. Avraham MALTHETE écrit:

    Quelques corrections indispensables à apporter au « Chant des Louveteaux » :

    Ligne 1 : Oui, c’est nous les louveteaux

    Ligne 5 : qui prétendaient (au pluriel)

    Ligne 18 : Bagheera

    Ligne 31 : regarderont (et non regarderant)

    Tout ça me ramène plus de 50 ans arrière, mais le souvenir de ces paroles inoubliables est toujours vivace !

    Citer | Posté 30 juillet, 2007, 9:01
  7. cynthia écrit:

    La versioon de qui peut faire de la voile
    ce n’est pas celle-là
    que je connait
    suis-je là seule à connaitre celle-ci

    Qui peut faire de la voile sans vent qui peut ramer sans rames et qui peut
    quitter un ami
    sans verser de larmes

    je peut faire de la voile sans vent je peut ramer sans ramess mais je ne peut quitter un ami sans verser de la larmes

    Qui peut voir se coucher le soleil sans que la nuiit ne tombe mais qui peut trouver le sommeil sans que son coeur ne s’éfondre

    Je peut voir se coucher le solweil sans que la nuit ne tombe mais je ne peut trouver le sommeil sans que mon coeur ne s’éfondrre

    Qui peut croir un instant à ‘amour quand tant d’homme se battent et qui peut oublier un instant le monde et son massaacre

    Je peut croire un instant à l’amour quand tant d’homme se battent mais je peut oublier un instant le monde et son massacre

    Où est la maison où est la rue où le petit garçon qu j’ai connu
    Voici la maison voici la rue voici le petit garçon que j’ai connu

    Where is the house where is the street wuehre is the little boy …etc.. plyus un refrain en espagnol

    Citer | Posté 3 août, 2007, 22:46
  8. Falta Morgana écrit:

    Bonjour!

    Je cherche cette magnifique chanson en CD’s depuis longtempes. Peux tu m aider? Merci

    Citer | Posté 1 septembre, 2007, 19:37
  9. Falta Morgana écrit:

    Les sables du temps..Merci

    Citer | Posté 1 septembre, 2007, 19:38
  10. Falta Morgana écrit:
    Citer | Posté 1 septembre, 2007, 19:40
  11. Falta Morgana écrit:

    Falta Morgana said:

    mon E-Mail
    FaltaMorgana@web.de

    Falta Morgana said:

    mon E-Mail
    FaltaMorgana@web.de

    Bonjour

    Pouvez vous effacer mon post ou figure mon E_Mail.
    Merci

    Citer | Posté 2 septembre, 2007, 10:11
  12. Caliu écrit:

    D’accord avec Avraham : des corrections sont indispensables au « Chant des Louveteaux », mais les miennes sont un peu différentes. Moi aussi j’étais Louveteau EDF, il y a près de 60 ans (Meute de la Liane géante, à Bordeaux) et je l’ai chanté souvent.
    1° Non à l’ours disneyen, beurk, cette illustration me fait dresser le poil. Eclaireur, j’ai été totémisé « Baloo méticuleux », ceci explique – peut-être – cela.
    2° Assez de cette disposition de la poésie avec une symétrie centrale, sauf quand elle est voulue par l’auteur. Je propose une mise en page plus classique, tous les vers commençant à gauche.
    3° Ligne 1 : d’accord ; il faut dire « Oui c’est nous les louveteaux ».
    4° Ligne 5 : pas d’accord ; je garderais un singulier « Qui prétendait ». « Qui » a le sens de « qui est-ce qui », avec une interrogation.
    5° Ligne 18 : d’accord avec l’orthographe de « Bagheera » (deux e, un seul r).
    6° Ligne 31 : pas d’accord. Je modifierais en « regardant » (trois syllabes, pas quatre, sinon on ne peut pas chanter).
    7° Pour la ponctuation, c’est compliqué. Ou on en met ; dans ce cas il en faut plus (et par exemple un point d’interrogation dans la deuxième strophe). Personnellement, je préfère ne pas mettre de ponctuation à ce qui était chanté.

    Salut à tous.

    Caliu

    Citer | Posté 21 juillet, 2009, 14:54
  13. florenceputoud écrit:

    Je recherchais depuis longtemps les paroles de sable du temps qui me rappellent mes années guitare et feu de camp. Un grand merci

    Citer | Posté 17 mars, 2011, 19:42

Laisser un commentaire

La vie est belle!!! |
le Blog des copains... |
Fernand@ntonin Productions |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Master SEER
| All you need is love
| Entre autres considérations