leblog


« | Accueil | »

Le Dernier Roi d’Ecosse – L’Ouganda

roidecosse.jpg  Nicholas Garrigan, un jeune médecin décide de quitter son Ecosse natale ainsi que l’emprise de son pére, pour partir en mission en Ouganda.

Il rencontre le nouveau président, Idi Amin Dada, arrivé au pouvoir en faisant un coup d’état .

 Il devient alors son médecin personnel, et méne la grande vie.

 Une relation filiale s’éablit entre les deux hommes, Nicholas Garrigan devient alors le confident du dictateur mégalomane et devient malgré lui peu à peu complice d’un régime terrifiant, dans lequel il évolueteinté évoluent  meurtres et enlèvements.

Ce film est remarquablement filmé et le jeu d’acteurs est magnifique, il y a de la justesse, tout est  misé sur la pression psychologique. On ne voit pas de scénes inutiles de violences, tout est dans la suggestion, la pression qui en sort n’en est que plus grande.

J’ai vu ce film avec Susie, qui a autant aimé que moi.

A voir.

 

Un peu d’histoire…

ouganda2.gif  L’Ouganda est un pays d’Afrique de l’Est. Il est aussi considéré comme faisant partie de l’Afrique des grands lacs. Le sud du pays englobe une vaste partie du lac Victoria. L’Ouganda tire son nom de l’ancien royaume de Buganda, qui couvrait autrefois les régions les plus au sud, dont la capitale Kampala.

drapeau.png Le 9 octobre 1962, à l’indépendance de l’Ouganda, se pose de manière aiguë le problème des structures politiques. La solution retenue, exprimée dans la première Constitution, est de type fédéral – elle associe les quatre anciens royaumes – mais le Bouganda maintient sa prépondérance jusque dans le nom du nouvel État, l’Ouganda, pays des Baganda. Le Kabaka Mutesa II en devient le président à vie. Milton Obote, fondateur, en 1960 du Congrès du peuple ougandais (Uganda People’s Congress ou UPC), devient Premier ministre. L’UPC, à l’image de son dirigeant, est le parti des populations nilotiques du Nord, opposées à la domination économique et politique du Bouganda et, donc, favorable à la centralisation. Dès lors, les tensions entre le Nord nilotique et le Sud bantou s’exacerbent.

En mai 1966 : Milton Obote, afin d’imposer la centralisation, envoie l’armée au Bouganda et dépose le roi Kabaka Mutesa II avec l’appui de son chef d’état-major, Idi Amin Dada. Ce dernier appartient à une ethnie musulmane minoritaire du nord-ouest. Obote fait promulguer, l’année suivante, une nouvelle constitution abolissant les royaumes, et instituant un régime présidentiel à parti unique. La résistance des Baganda, que la politique de nationalisation du commerce entreprise par Obote menace directement dans ses intérêts, la dégradation économique et les accusations de corruption se conjuguent pour déstabiliser Obote.

Le 25 Janvier 1971, Idi Amin Dada prend le pouvoir par un coup d’État. Au départ soutenu par l’Occident qui craignait une orientation trop socialiste du régime précédent, Amin Dada va être lâché par ces derniers au fur et à mesure que son régime devient tyrannique et sanguinaire. En 8 ans de pouvoir, le régime va être accusé de la mort ou de la disparition de près de 300 000 Ougandais. Privé de l’aide occidentale, après l’expulsion du pays des 50 000 indo-pakistanais (qui détenaient le commerce et beaucoup d’entreprises) et l’oppression de l’intelligentsia, l’économie s’effondre.

En 1978, avec la chute du cours du café, principale exportation du pays, l’Ouganda frôle la faillite et le gouvernement ougandais est aidé financièrement par les États arabes amis d’Idi Amin Dada.

 En 1979, après des mutineries de l’armée, Idi Amin Dada, aux abois, attaque la Tanzanie. Cette dernière contre-attaque et avec l’aide du mouvement de résistance ougandais, le renverse en avril 1979. L’ex-dictateur s’exile alors en Libye puis en Arabie Saoudite où il meurt en 2003.


  1. susie écrit:

    Oui c’était terrifiant et superbement bien filmé…Je le conseille également
    Et bravo d’avoir mis un peu d’histoire…J’ai tout lu!!

    Citer | Posté 13 mars, 2007, 16:04
  2. Malaïka écrit:

    Merci pour le partage. Je me souviens de la joie avec laquelle j’avais appris la destitution de ce terrible dictateur. Après sa chûte l’Ouganda a connu un régime terrible qui a terrorisé ce pays pendant longtemps.
    Il faut que je me décide à aller au cinéma. Merci les filles pour le tuyau. Et Forrest Whitaker est un acteur éblouissant.

    Bonne nuit

    Citer | Posté 13 mars, 2007, 23:26
  3. natureinsolite écrit:

    Je n’ai pas vu ce film, mais tes mots m’incitent à sortir de mes pénates… Et merci pour cette leçon d’histoire!
    Marie.

    Citer | Posté 15 mars, 2007, 9:58

Laisser un commentaire

La vie est belle!!! |
le Blog des copains... |
Fernand@ntonin Productions |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Master SEER
| All you need is love
| Entre autres considérations