leblog


Accueil | »

A – t – on le droit ?

imagesca45axge.jpg      A la veille de l’ouverture du procès de « Charlie Hebdo », parlons un peu de liberté de la presse, où s’arrête l’information où commence le voyeurisme  ? la barrière n’est pas facile à placer.

Il va de même pour le photojournalisme, les photographes reporters nous ramenant des photos parfois insoutenables au regard.

Pour ma part,  il y a  un festival qui retient toute mon attention celui de « Visa pour l’image » à Perpignan, festival international qui regroupe   depuis 18 ans des photos de guerre.

 Les expositions ont lieues dans des endroits mythiques, magiques, emprunts eux mêmes d’histoire, tels couvents, chapelles…. les sujets aussi atroces soient t  – ils n’en sont que sublimés.

 N’ y voyez pas du voyeurisme mais simplement un droit de savoir, savoir ce qui peut se passer dans des pays ; qui vivent dans l’oppression, la terreur, sans  le droit à l’expression.

 D’ailleurs certains photographes le payent cher au prix de leur liberté ou de leur vie.

Alors je me dis qu’avec un tel festival cela peut informer des gens, qui peuvent se sentir concernés par une cause et agir, tandis tant que nous vivons dans l’ignorance…


  1. susie écrit:

    c’est très bien que tu en parles, et ça ne m’étonne pas de toi.
    Si on avait été dans le sud tu m’y aurais entraînée!!
    Je suis fière de toi…

    Citer | Posté 7 février, 2007, 14:30
  2. richka écrit:

    Salut!
    Vous pouvez arreter vos « mamour » les filles sur commentaire interposé?!!!!
    Et me dites pas que c la liberté de la presse!!! (lol)
    Bon blague à part super l’article.
    Le blog avance c cool.
    C quand la prochaine soirée pyjama?
    Au

    Citer | Posté 8 février, 2007, 15:49
  3. Malaïka écrit:

    Bonjour,

    Interessant ce billet sur les limites de le l’image et du voyeurisme. Il y a des photos qui symbolisent encore aujourd’hui des guerres et des moments insoutenables. Je me souviens de l’image de la petite fille qui symbolise la guerre du Vietnam.
    Je pense que les photos sont utiles pour secouer nos torpeurs et nous rendre conscients de cette réalité. Le voyeurisme intervient quand je regarde les photos pour autre chose que pour m’informer. C’est peut être à celui qui regarde de trouver la frontière qui fait basculer dans le voyeurisme. Pour ma part j’avoue avoir du mal avec les photos qui relatent la violence. Question de sensibilité personnelle.

    Bonne continuation et bonne journée

    Malaïka

    Citer | Posté 11 février, 2007, 12:48
  4. leblog écrit:

    Merci Malaïka pour ce message,

    Tu as entièrement raison au sujet de la frontière.

    En ce qui concerne la violence elle peut prendre tellement de facettes, ce n’est pas forcément avec une image avec du sang ou ce genre de chose… mais simplement un regard avec de la tristesse…

    Bonne soirée et à bientôt.

    Citer | Posté 11 février, 2007, 20:44
  5. Marie écrit:

    La détresse lue dans un regard d’enfant me bouleverse. Les images de violence me secouent et m’indisposent. Mon regard a bien du mal à se poser tant l’émotion est forte. Et tant les questions sur l’homme et l’humanité se bousculent dans ma tête.
    J’ai aussi vu tout cela sur des photos prises par mon fils en Afghanistan lors du tremblement de terre de Nahrin en 2002. J’y ai aussi vu la force et la fierté de tout un peuple.
    Un festival « visa pour l’image », même pour un »droit de savoir », je ne pense pas que je pourrais m’y rendre!
    Marie.

    Citer | Posté 11 février, 2007, 23:26
  6. Malaïka écrit:

    Bonjour,

    Je suis d’accord avec vous deux sur la violence que provoque en celui qui regarde la douleur, la détresse dans un regard.
    J’ai du mal pour ma part avec l’image qui raconte les douleurs même si j’en reconnais l’utilité et même la nécessité. Il y a une telle vérité qui passe par certaines photos !!!
    Mais connaissant les limites de ce que je peux supporter …

    Bonne journée

    Malaïka

    Citer | Posté 12 février, 2007, 11:53
  7. fleurdesel écrit:

    Bonjour LeBlog,

    Contente de lire cet article….
    La photo peut véhiculer tant de messages…. C’est un bon moyen pour transmettre. Ce n’est pas donner à tout le monde cette possibilité de dé-montrer…. Et pourtant des choses qui existent et qui se passent….
    Comme Marie et Malaïka j’ai le coeur trop sensible pour pouvoir regarder de telles images, …
    Bonne soirée.
    Fleur de Sel

    Citer | Posté 12 février, 2007, 21:17

Laisser un commentaire

La vie est belle!!! |
le Blog des copains... |
Fernand@ntonin Productions |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Master SEER
| All you need is love
| Entre autres considérations